• Projet National PERFDUB

Thème 1 – Essais de durabilité

Animateurs du thème 1 (GT1)

Benoit THAUVIN (Cerema)
Damien ROGAT (Sigma Béton)

Les essais de durabilité sont de deux types :

  • indicateurs de durabilité caractérisant les propriétés du béton en relation avec la résistance aux agressions extérieures et permettant d’alimenter des modèles de vieillissement (exemple : coefficient de diffusion des ions chlore vis-à-vis de la protection des armatures en milieu marin) ;
  • essais de vieillissement accéléré (exemple : carbonatation accélérée).

Degrado CementoLes essais de durabilité constituent le socle de l’approche performantielle de la durabilité des bétons. L’objectif du projet national est de disposer, pour chaque classe d’exposition du béton définie dans la norme NF EN206-1, d’un ou plusieurs indicateurs associés à des essais qui permettent de comparer et/ou d’évaluer la capacité d’un béton à résister à une dégradation donnée. Pour être légitimes et opérationnels, ces essais doivent disposer d’un référentiel technique robuste qui fasse consensus (modes opératoires, données de fidélité, effet de l’âge du béton) et qui puisse s’appliquer à la grande majorité des bétons utilisés à l’heure actuelle et dans l’avenir. Ils doivent également être mesurés à des échéances compatibles avec les contraintes de chantier, avec des durées d’essai limitées (au maximum 3 mois) et des méthodes d’essai suffisamment simples pour être accessibles à un grand nombre de laboratoires et économiquement viables. Les propositions de travail relatives aux essais de durabilité s’inscrivent donc dans un objectif général de rendre opérationnel le déploiement de l’approche performantielle sur l’ensemble des étapes de la vie d’un béton (spécification, formulation, contrôles de production et de construction et suivi du vieillissement). Le principe est de s’appuyer sur les travaux en cours et à venir pour faire émerger les consensus et approfondir les points critiques et les manques ; et ce en lien étroit avec les groupes de normalisation (GEF8 et GEDUB notamment), les groupes de travail nationaux (base de données des indicateurs de durabilité de l’AFGC notamment) et les travaux européens (CEN, RILEM par exemple).

Cette ambition se décline en plusieurs objectifs communs, pour la plupart, à l’ensemble des agressions du béton :

Objectif 1 : Consolider les essais normalisés ou en pré-normalisation pour disposer d'un référentiel technique utilisable dans le cadre de contractualisation de l'approche

Objectif 2 : Approfondir et étudier certains essais pour combler les manques, lever les verrous, améliorer la connaissance et enrichir le référentiel technique

Objectif 3 : Établir un cadre d'utilisation des essais de durabilité dans un contexte d'évaluation de la durabilité des ouvrages existants

Objectif 4 : Améliorer la lisibilité des différents essais pour faciliter la diffusion et l'appropriation de l'approche performantielle

Gestion administrative et financière

IREX
9 rue de Berri
75008 PARIS
E-mail : contact@irex.asso.fr
Tel : +33 (0)1 44 13 32 79

Direction

Président : Didier BRAZILLIER (DIRCE)
Directeur : François CUSSIGH (VINCI Construction France)
Directeur Scientifique : Gilles ESCADEILLAS (LMDC)

Connexion

Abonnez-vous à notre Newsletter